PODVAL

A.Mayer, F.Rigollot, Z.Huseyn-zada

 

Le projet prend essence sur la trame existante du site militaire des Subsistances, à savoir une trame de 4m x 4m. Il se distingue en proposant un système entièrement modulaire et customisable aux souhaits de l’exploitant. 

Dans le sol « bombé » de la cour du bâtiment des Beaux Arts viennent prendre place des ancrages, en forme de croix, et disposés en damier sur la trame existante (notamment en alignement des fenêtres donnant sur la cour). Ceux-ci permettent d’accueillir les poteaux structurant du système modulaire, et grâce à un alignement parfaitement horizontal, permettent également la disposition d’un plateau parfaitement plat. 

Le système comprend 9 éléments standards qui composent la structure appelée « beginner pack », il est ensuite possible de venir ajouter/modifier ces éléments au gré des besoins des différents projets envisagés. On compte notamment les poteaux en croix, de 2 tailles différentes, des panneaux isolés de 4m x 1m pour les plafonds et les façades, ainsi que des « accessoires » tels que les luminaires. Ces 9 éléments sont visibles sur l’axonométrie éclatée. Tous ce matériel est entreposé sur site, ou plutôt sous site, dans un entrepôt spécifiquement créé dans le sol de la cour. Cet entrepôt est atteignable à l’aide d’un monte-charge de type plateau (sans plafond) aux dimensions de 4m x 4m disposé en plein centre de la cour, permettant de monter et descendre aisément tous les éléments, même les plus grands comme les poteaux. La surface du sous-sol fait approximativement 100m². 

Les perspectives ci-contre présentent 4 scénarios différents d’agencement et montrent les possibilités quasi sans fin du système. Celui-ci est non seulement entièrement personnalisable mais il repose surtout sur un principe de standardisation des éléments, des ancrages tramés aux éléments de façade, et permet ainsi une grande facilité de montage et une simplicité logistique redoutable.